L.-F. CELINE, Féerie pour une autre fois II, 1952



Le spectacle de la Seine depuis Montmartre, pendant les bombardements de 1944. La Seine qui bouillonne sous l’effet des bombes.

on voit bien les coteaux d’Enghien !… et la trouée vers Mantes, Meulan, l’argent, les voltes de la Seine… maintenant par l’effet des bombes le Seine bouillonne !… jugez l’effet

CELINE, Louis Ferdinand, Féerie pour une autre fois II, 1952, Folio(c) Gallimard, p. 25


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.