« Le fleuve », Paul CLAUDEL, 1944

Paul Claudel, 1927. Wikicommons

« Le fleuve »

 

« Pour expliquer le fleuve avec l’eau autre chose, pas autre chose que l’immense pente irrésistible !

Et pas autre chose pour carte et pour idée que tout de suite ! et cette dévoration sur-le-champ de l’immédiat et du possible !

[…] »

Paul CLAUDEL, Pages de prose, Paris, Gallimard, 1944.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.