Archives par mot-clé : art contemporain

Exposition « L’inconnue de la Seine – Le Songe » organisée par Marie CANTOS, 2016

s »L’inconnue de la Seine- Le Songe » une exposition collective, ayant eu lieu à la Tolerie, à Clermont-Ferrand, en 2016. Elle regroupe les travaux des artistes suivants : Estèla Alliaud, Benjamin L. Aman, Guillaume Constantin, Laurence de Leersnyder, Sophie Dubosc, Agnès Geoffray, Karolina Krasouli et Arnaud Vasseux. Il est intéressant de voir à quel point cette femme inconnue au sourire énigmatique fascine encore des artistes du XXIème siècle.

« L’Inconnue de la Seine est avant tout un masque : celui d’une jeune femme, yeux fermés, léger sourire aux lèvres. Il fascine, principalement l’intelligentsia française et allemande, de la fin du XIXe siècle à l’orée de la Seconde Guerre mondiale. Il orne les murs ou les bibliothèques des salons des écrivains et des ateliers d’artistes. »

©MarieCantos

©MarieCantos
Vue de l’exposition collective L’Inconnue de la Seine – Un Songe © Photo : Estèla Alliaud
Guillaume Constantin, FANTÔMES DU QUARTZ XXVIII (The Same Deep Water As You), 2016 ; Sophie Dubosc, Femme au menton coupé, 2016 ; Sombre, 2014 © Photo : Vincent Blesboi
Guillaume Constantin, FANTÔMES DU QUARTZ XXVIII (The Same Deep Water As You), 2016 © Photo : Estèla Alliaud
Guillaume Constantin, La femme inconnue, 2016 © Photo : Estèla Alliaud

Lien vers le site de Marie Cantos ici

Léa DU HAMEL

Léa Du Hamel, étudiante de Design graphique à l’ESADHaR a réalisé le travail suivant dans le cadre du Workshop Fluidités de 2018 :

© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel

« Fluidités », photographies, Morgane THOMAS

Dans le cadre du WS « Fluidités », Morgane Thomas, étudiante de design graphique à l’ESADHaR a fait le choix de mêler photographies et textes pour rendre compte de la fluidité dans tous ses états, à la fois physique, mobile et textuelle tout en la figeant dans ses instants sur papier.

© Morgane Thomas
© Morgane Thomas
© Morgane Thomas
© Morgane Thomas
© Morgane Thomas
© Morgane Thomas
© Morgane Thomas
© Morgane Thomas
© Morgane Thomas
© Morgane Thomas
© Morgane Thomas
© Morgane Thomas
© Morgane Thomas
© Morgane Thomas
© Morgane Thomas
© Morgane Thomas

« Fluidités », photographies, Solène LANGLAIS

Solène Langlais

Les étudiants du workshop « Fluidités » ont réalisé des travaux autour du thème. Voici ceux de Solène Langlais :

 

© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais
© Solène Langlais

Workshop « Fluidités »

Le WS « Fluidités » qui a eu lieu du 2 au 4 octobre 2018 au Moulin d’Andé a permis aux étudiants du Master Création Littéraire et de l’Esadhar de produire différentes œuvres au bord du fleuve, la Seine.

Les travaux des étudiants  sont variés et témoignent d’une véritable imprégnation du lieu. Ils sont mis en ligne à la suite de ce billet.

Crédit photos : (c)Christophe Guérin.