Archives par mot-clé : Balzac

Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844

Honoré de Balzac a décrit la Seine sous ses angles, à Paris comme à la campagne, dans l’ensemble de son œuvre.
Dans ce roman, il veut faire le tableau d’une ville portuaire et choisit Le Havre.

La vue de la Seine pousse à la méditation et à la réflexion quatre personnages sur le ravissement que donne la nature qui fait l’inspiration poétique et artistique des hommes, comparé à la vision que donne à voir Paris. C’est une comparaison entre la culture parisienne qui porte une forme de vanité et de superficialité, et la nature telle qu’elle se présente originellement.

Balzac décrit encore la Seine à Rouen et au Havre.

Les quatre cavaliers, se trouvant dans un chemin assez large, allèrent de front et gagnèrent le plateau d’où la vue planait sur le riche bassin de la Seine, vers Rouen, tandis qu’à l’autre horizon les yeux pouvaient encore apercevoir la mer.

– Butscha, je crois, avait raison, Dieu est un grand paysagiste, dit Canalis en contemplant ce point de vue unique parmi ceux qui rendent les bords de la Seine si justement célèbres.

– C’est surtout à la chasse, mon cher baron, répondit le duc, quand la nature est animée par une voix, par un tumulte dans le silence, que les paysages, aperçus alors rapidement, semblent vraiment sublimes avec leurs changeants effets.

– Le soleil est une inépuisable palette, dit Modeste en regardant le poète avec une sorte de stupéfaction.

À une observation de Modeste sur l’absorption où elle voyait Canalis, il répondit qu’il se livrait à ses pensées, une excuse que les auteurs ont de plus à donner que les autres hommes.

– Sommes-nous bien heureux en transportant notre vie au sein du monde, en l’agrandissant de mille besoins factices et de nos vanités surexcitées ? dit Modeste à l’aspect de cette coite et riche campagne qui conseillait une philosophique tranquillité d’existence.

– Cette bucolique, mademoiselle, s’est toujours écrite sur des tables d’or, dit le poète.

– Et peut-être conçue dans les mansardes, répliqua le colonel.

Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844, La Bibliothèque électronique du Québec Collection À tous les vents Volume 1074. Disponible sur: https://beq.ebooksgratuits.com/balzac/Balzac-22.pdf

AUTEUR: DE BALZAC Honoré

EPOQUE: XIX

GENRE: Roman

LIEU: Vers Rouen

STRATE: Au bord

THEMATIQUE 1: SE MOUVOIR

-Se promener