“La Noyade en Seine au XVIIIe siècle”

Annales de Normandie, 37ᵉ année, n°4, 1987. Faits de société. Inventaires et corpus. Tous droits réservés ©

 

Jean-Pierre DEROUARD, “La noyade en Seine au XVIIIe siècle dans les 27 paroisses riveraines de la Seine-maritime”, [article], Annales de Normandie, 1987, 37-4, p. 297-313. ©

« Trop souvent, la presse régionale se fait l’écho de « macabres découvertes en Seine ». Depuis deux siècle, y a-t-il quelque chose de vraiment changer dans l’angoisse que peut provoquer la disparition d’un proche par noyade ? »

La noyade est la première cause de décès accidentel dans les registres des paroisses riveraines et semble susciter une profonde peur chez ceux qu’elle touche : c’est une mort décrite avec violence, ou on s’inquiète pour le salut dans l’au-delà du noyer. Dans cet article, Jean-Pierre Derouard nous informe sur la noyade en bord de Seine au XVIIIe siècle, en s’appuyant de descriptions et documents d’époque pour analyser le processus,des possibles explications de l’incident jusqu’à la perception de la noyade par les contemporains, en détaillant au passage la forme et les difficultés de la procédure qui devait être effectuée pour la victime.

Lien vers l’article :
https://www.persee.fr/doc/annor_0003-4134_1987_num_37_4_1767


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.