Le Ventre de Paris, Émile Zola, 1873

Résultat de recherche d'images pour "le ventre de paris"

Tous droits réservés.®

Dans Le Ventre de Paris d’Émile Zola, Florent le personnage principal, arrêté par erreur à la suite d’un coup d’État, déporté au bagne en Guyane dont il s’échappe. Une longue route l’attend pour arriver jusqu’à Paris où se déroule l’histoire, près des Halles centrales de Paris, non loin de la Seine :  

« Paris, pareil à un plan de ciel étoilé tombé sur un coin de la terre noire, lui apparut sévère et comme fâché de son retour. Alors, il eut une faiblesse, il descendit la côte, les jambes cassées. En traversant le pont de Neuilly, il s’appuyait au parapet, il se penchait sur la Seine roulant des flots d’encre, entre les masses épaissies des rives ; un fanal rouge, sur l’eau, le suivait d’un œil saignant. Maintenant, il lui fallait monter, atteindre Paris, tout en haut. L’avenue lui paraissait démesurée. »

[…]

« – C’est une rue nouvelle, la rue du Pont-Neuf, qui part de la Seine et qui arrive jusqu’ici, à la rue Montmartre et à la rue Montorgueil… S’il avait fait jour, vous seriez tout de suite reconnu. »

 

Émile Zola, Le Ventre de Paris. « Les Rougon-Macquart ». Éd: Charpentier et Cie, 1873.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.