Pierre de Ronsard, La Franciade

Pierre de RONSARD écrit la Franciade (1572), poème épique inachevé qui conte la fondation de la monarchie française par Francus, fils d’Hector. Paris est le « siège royal » de France, pourtant, ce n’est pas sans épreuves et combats sanglants que Francus devra conquérir la ville bordée par la Seine.

Tout flamboyant en l’esclair du harnois,

Descampera du rivage gaulois ;

Comme un torrent qui s’enfle et renouvelle,

Viendra couvrir les champs de la Mozelle

Puis, en l’honneur de son oncle Pâris,

Aux bords de Seine ira fonder Paris,

Siege royal d’un sceptre si superbe.

Or, ce Paris, qui maintenant n’est qu’herbe,

Isle serrée entre deux flots tortuz,

Dedans le ciel envoirra ses vertuz

Et ses maisons en marbre elabourées

Voisineront les estoiles dorées.

Devant le mur maint combat se fera ;

Seine de meurtre à bouillons s’enflera,

Tournant sanglante, à courses vagabondes

Hommes, chevaux et armes sous ses ondes.

Pierre de Ronsard, Œuvres complètes de P. de Ronsard (Nouvelle édition, publiée sur les textes les plus anciens avec les variantes et des notes), Gallica, BNF, 1857-1867, p. 50


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.