Henri Chantavoine, La petite Seine, XIX

Il est difficile de donner une localisation précise du lieu, ainsi qu’une date mais Henri Chantavoine, un poète du 20ème siècle, compare dans son poème « La petite Seine », la petite rivière de village (la petite Seine) à la grande Seine, bruyante et mouvementé, de la ville parisienne. En montrant les différences entre la campagne et la ville, et en faisant une ode à la province.

 

La Petite Seine

 

L’humble rivière de chez nous

Ne mène pas un grand tapage ;

Avec un bruit paisible et doux

Elle fait le tour du village.

 

Des saules et des peupliers

Qui sont à peu près du même âge,

Comme des voisins familiers,

Bruissent le long du rivage ;

Et le chuchotement des eaux

Accompagne la voix légère

De la fauvette des roseaux

Qui fait son nid sur la rivière.

 

Ainsi coule de son air doux,

Sans aventure et sans tapage,

En faisant le tour du village,

L’humble rivière de chez nous.

 

Henri Chantavoine, La petite Seine

 

AUTEUR : CHANTAVOINE, Henri

ÉPOQUE : XIX

GENRE : Poème

LIEU : Indéfini

STRATE : AU BORD

 

THÉMATIQUE 3 : LOISIRS EN SEINE

-amour


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.