Archives de catégorie : Comptes rendus

Les colères de la Seine, Charlotte LACOUR-VEYRANNE, 1994

Dans ce livre, l’auteure relate les colères de la Seine dans l’histoire, mettant en exergue le caractère sauvage et indomptable du fleuve.

« La Seine a toujours occupé une place prépondérante dans la vie parisienne. Domaine des « Nautes » la puissante corporation des bateliers, la Seine fut d’abord une protection naturelle, une réserve d’eau et de nourriture, un moyen de communication et une source donc de revenus. Toutefois elle n’a pas constamment  offert le visage serein que nous lui connaissons aujourd’hui.

[…]

Capricieuse, ses sautes d’humeurs se faisaient alors moins sentir quand elle se perdait en marécages et en méandres divers, absorbant les eaux excédentaires des grandes crues. Cependant dès l’an 585, une chronique de Grégoire de Tours relate une inondation catastrophique.

[…]

Ruines des ponts, ruines des berges, la Seine en colère fracasse tout sur son passage. 
»

LACOUR-VEYRANNE, Charlotte, les colères de la Seine, Ed. Paris-Musées, 1994

Tous droits réservés ©

La Seine. I. Le bassin parisien aux âges antéhistoriques, par Jules René BOURGUIGNAT, 1883

« La Seine, à cette époque, alimentée par des pluies presque continuelles, devait couler à plein bord, non pas à plein bord dans le lit qu’on lui connaît, mais dans ce lit préhistorique dont elle a laissé des traces jusque sur les hauteurs de Montreuil et de Canonville. »

BOURGUIGNAT, Jules René, La Seine, le bassin parisien aux âges antéhistoriques, Paris, Imprimerie nationale, 1883

Eau, reflets, fluidités chez Flaubert et chez Maupassant, Yvan LECLERC, 2014

« Flaubert, une fenêtre sur la Seine« 

« Flaubert a passé la plus grande partie de sa vie au bord de la Seine, à Croisset.
[…]
Avec cette eau qui coule devant lui de gauche à droite, dans le sens d’une ligne d’encre sur du papier, Flaubert entretient le plus souvent un rapport visuel. La Seine équivaut à une scène sur laquelle le monde défilerait, les êtres et les choses, les passagers et les marchandises. »

LECLERC, Yvan, « Flaubert, une fenetre sur la seine« , Eau, reflets, fluidités chez Flaubert et Maupassant, Bulletin Flaubert/Maupassant, n°29, 2014, p. 21