Archives de catégorie : Axe arts

Exposition “L’inconnue de la Seine – Le Songe” organisée par Marie CANTOS, 2016

s”L’inconnue de la Seine- Le Songe” une exposition collective, ayant eu lieu à la Tolerie, à Clermont-Ferrand, en 2016. Elle regroupe les travaux des artistes suivants : Estèla Alliaud, Benjamin L. Aman, Guillaume Constantin, Laurence de Leersnyder, Sophie Dubosc, Agnès Geoffray, Karolina Krasouli et Arnaud Vasseux. Il est intéressant de voir à quel point cette femme inconnue au sourire énigmatique fascine encore des artistes du XXIème siècle.

“L’Inconnue de la Seine est avant tout un masque : celui d’une jeune femme, yeux fermés, léger sourire aux lèvres. Il fascine, principalement l’intelligentsia française et allemande, de la fin du XIXe siècle à l’orée de la Seconde Guerre mondiale. Il orne les murs ou les bibliothèques des salons des écrivains et des ateliers d’artistes.”

©MarieCantos

©MarieCantos
Vue de l’exposition collective L’Inconnue de la Seine – Un Songe © Photo : Estèla Alliaud
Guillaume Constantin, FANTÔMES DU QUARTZ XXVIII (The Same Deep Water As You), 2016 ; Sophie Dubosc, Femme au menton coupé, 2016 ; Sombre, 2014 © Photo : Vincent Blesboi
Guillaume Constantin, FANTÔMES DU QUARTZ XXVIII (The Same Deep Water As You), 2016 © Photo : Estèla Alliaud
Guillaume Constantin, La femme inconnue, 2016 © Photo : Estèla Alliaud

Lien vers le site de Marie Cantos ici

Léa DU HAMEL

Léa Du Hamel, étudiante de Design graphique à l’ESADHaR a réalisé le travail suivant dans le cadre du Workshop Fluidités de 2018 :

© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel
© Léa du Hamel

WaterShare, WS des 12 et 13 décembre 2018

Workshop Watershare

« Water Share »  explore les mobilités plurielles, sous la direction de Stéphane TROIS-CARRES (ESaDHAR).

Le premier WS s’est déroulé les 12 et 13 décembre 2018 dans des trains reliant Paris au Havre.

Argument : « Water Share » questionne la mobilité sur et le long de la Seine / le geste de création en condition de mobilité / l’expérience de l’espace du train, dans un croisement entre les pratiques de création.

Contexte : Dans le cadre de réflexions sur les projets futurs du territoire, l’équipe de l’ESADHaR a proposé ces dernières années un certain nombre de projets artistiques permettant de produire des récits et d’en faire l’expérience ou d’en réaliser les images. Cet enseignement s’est réalisé sous la forme de plusieurs ateliers, tous concernés par le rôle du Havre dans l’axe Seine et sur le territoire de la Manche, intégrant sa frontière avec l’Angleterre.

Adossé à GéoSeine, le programme « Water Share» se poursuit autour de l’axe Seine entre Paris et Le Havre. Il est question plus particulièrement d’expérimenter l’espace mobile, à travers des dispositifs de création exploitant plusieurs formes de mobilités associées à la Seine. L’artiste jessica Label nous accompagnera durant ce périple pendulaire sur l’axe de la Seine avec Carte et GPS, accompagnant vos travaux et vos propositions.

Au cours des allers et retour entre le Havre et Paris, les étudiants doivent imaginer des oeuvres mobiles avec le déplacement et le paysage et ses propriétés spécifiques, croisement, circulations , passagers et cheminement. certains travaux pourront ensuite documenter une base de données Google Earth.