Archives de catégorie : Evénements

REPORT : La Seine interlope – Colloque international – 04 et 05 novembre 2020 – Université le Havre Normandie

Université Le Havre Normandie – Laboratoire GRIC (Groupe de Recherche Identités et Cultures)

 

« La Seine interlope »

04 et 05 novembre 2020

PROGRAMME : 

Programme seine interlope novembre web

Le colloque « La Seine interlope » initialement prévu les 25 et 26 mars 2020 est reporté au 04 et 05 novembre 2020.

Le colloque « La Seine interlope » sera la seconde manifestation scientifique du programme de recherche GéoSeine (RIN), qui a pour objectif d’explorer les représentations littéraires de la Seine entre Paris et Le Havre.

Le premier colloque des 19 et 20 juin 2019 (« La Seine, un fleuve entre arts et littérature ») avait permis d’initier une réflexion générale sur les corpus et les problématiques structurantes.

« La Seine interlope » mettra l’accent sur la « face cachée de la Seine », sur « l’arrière-scène », prendra le contre-pied d’un certain nombre d’images élogieuses et topiques, générées ou véhiculées entre autres par l’imaginaire romantique, symboliste et moderniste. Ces images rendent compte de formes de sociabilités associant la Seine aux loisirs, a minima à la promenade, sur l’eau, sur berge ou sur les quais. Nous nous intéresserons à d’autres motifs associés à la Seine, plus anciens pour certains, moins connus voire davantage tenus secrets pour d’autres, en tout cas assez très éloignés de l’imagerie qui prévaut aujourd’hui à destination des touristes, depuis les représentations impressionnistes de canotiers jusqu’aux photographies de bateaux-mouches illuminés, en passant par les paysages en noir et blanc de Robert Doisneau.

Car le fleuve a charrié et charrie encore son lot de misère et de miséreux. Il peut se teindre de rouge quand il charrie des morts. Le colloque explorera aussi les recoins de la Seine, les activités, commerciales ou sexuelles, qui ne se montrent pas, les sociabilités secrètes ou discrètes, et les espaces qui les abritent ; les moments historiques refoulés de l’hagiographie séquanienne.

« La Seine interlope » fera dialoguer les disciplines, notamment la sociologie et l’histoire.

 

ÉDITION D’UN ATLAS NUMÉRIQUE DE LA SEINE

La construction d’un Atlas numérique de la Seine a été programmée et engagée dans le cadre d’un programme de recherche GéoSeine, porté par l’Université du Havre, en collaboration avec 4 établissements d’enseignement supérieur normands . ce programme est financé par la région Normandie.

GéoSeine se donne pour objectif de dessiner la géocritique de la Seine, entre Paris et le Havre. Le dispositif se développera autour de plusieurs actions : des colloques, des publications, la conception et installation d’une Escale littéraire connectée à Rives-en-Seine, associée au MuséoSeine.

L’Escale littéraire sera assortie d’un Atlas destiné à rendre compte de la multitude des représentations littéraires du fleuve, toutes époques confondues.

Pour constituer la base de données, nous avons conçu un modèle de notices, et sollicitons la contributions des chercheurs pour la rédaction de ces dernières.

Le nom et le laboratoire de tous les contributeurs figureront dans la rubrique de l’Atlas  destinée à rendre compte de l’équipe scientifique.

Deux notices ont été crées. Une notice accessible à tous et une notice universitaire plus détaillée. Elles se trouvent ci-joint. Les notices sont interactives, il s’agit de les remplir en ligne et les envoyer à l’adresse suivante : sonia.anton@univ-lehavre.fr 

Notice accessible à tous :

NOTICE_gp_ATLAS_NUMÉRIQUE_INTERACTIVE

Notice universitaire : 

NOTICE_ATLAS_NUMÉRIQUE_UNIV_INTÉRACTIVE

Vos interlocutrices (à qui vous pouvez indifféremment envoyer vos notices) :

Sonia Anton, MCF littérature française, porteuse du projet : sonia.anton@univ-lehavre.fr

Amy Wells, MCF littérature anglophone, spécialiste en cartographie littéraire : amy.wells@unicaen.fr

Alexandra Seha, ingénieure d’étude pour GéoSeine : alexandra.seha@univ-lehavre.fr

Colloque « Géocritique de la Seine, un fleuve entre art et littérature »

L’Université Le Havre Normandie propose un colloque intitulé « Géocritique de la Seine, un fleuve entre art et littérature »  dans le cadre du projet de recherche universitaire « GéoSeine » soutenu par la Région Normandie et en collaboration avec l’École Supérieure d’Art du Havre et de Rouen (ESADHaR).  

GéoSeine se donne pour objectif de dessiner la géocritique de la Seine, entre Paris et le Havre. 

Le colloque permettra d’interroger les différentes représentations du Fleuve, notamment par un regard littéraire mais aussi artistique puisque, l’après-midi se tiendra une Table Ronde à l’ESADHaR pour faire dialoguer deux champs principaux : l’art et la littérature. Il permettra, entre autre, de questionner l’interdisciplinarité autour du thème de la Seine. 

Le programme du colloque se trouve ci-joint.

Géocritque de la Seine_programme_colloque_19-20_juin_2019

WaterShare, WS des 12 et 13 décembre 2018

Workshop Watershare

« Water Share »  explore les mobilités plurielles, sous la direction de Stéphane TROIS-CARRES (ESaDHAR).

Le premier WS s’est déroulé les 12 et 13 décembre 2018 dans des trains reliant Paris au Havre.

Argument : « Water Share » questionne la mobilité sur et le long de la Seine / le geste de création en condition de mobilité / l’expérience de l’espace du train, dans un croisement entre les pratiques de création.

Contexte : Dans le cadre de réflexions sur les projets futurs du territoire, l’équipe de l’ESADHaR a proposé ces dernières années un certain nombre de projets artistiques permettant de produire des récits et d’en faire l’expérience ou d’en réaliser les images. Cet enseignement s’est réalisé sous la forme de plusieurs ateliers, tous concernés par le rôle du Havre dans l’axe Seine et sur le territoire de la Manche, intégrant sa frontière avec l’Angleterre.

Adossé à GéoSeine, le programme « Water Share» se poursuit autour de l’axe Seine entre Paris et Le Havre. Il est question plus particulièrement d’expérimenter l’espace mobile, à travers des dispositifs de création exploitant plusieurs formes de mobilités associées à la Seine. L’artiste jessica Label nous accompagnera durant ce périple pendulaire sur l’axe de la Seine avec Carte et GPS, accompagnant vos travaux et vos propositions.

Au cours des allers et retour entre le Havre et Paris, les étudiants doivent imaginer des oeuvres mobiles avec le déplacement et le paysage et ses propriétés spécifiques, croisement, circulations , passagers et cheminement. certains travaux pourront ensuite documenter une base de données Google Earth.

Workshop « Fluidités »

Le Moulin d’Andé, espace culturel et artistique

Workshop « Fluidités » / ULHN et ESADHar

2-4 octobre au Moulin d’Andé (27)

Le WS « Fluidités » est programmé avec les étudiants du Master de Création littéraire de l’Université Le Havre Normandie. Supervisés par trois écrivains, les étudiants produiront des écrits autour du motif des « fluidités », dans toute la polysémie du terme.

S’adjoindront à ce groupe 5 étudiants en Design de l’ESADHaR, pendant les 3 jours du WS, dans un dialogue et une mise en articulation entre les différentes pratiques artistiques.

Le WS sera dirigé par l’écrivain Dalibor FRIOUX :

Les eaux mauvaises

« L’eau est bonne, fraîche, vitale, transparente, légère ? L’eau, c’est la vie, telle est sa légende. Miracle sans pareil dans l’univers. Et les eaux mauvaises, lourdes, opaques, noires, croupies, gelées, vieilles, en fuite ? Même Mars n’en voudrait pas. L’eau qui nous noie, qui véhicule le poison, qui nous érode, nous ravine et nous laisse mourir au sec. Faites-nous voir comment cette aqueuse nous trahit dans la goutte, le raz-de-marée, l’inondation, la flaque, le fleuve, la vapeur, la glace, la soif. Comme Aldo Leopold nous invitait à « penser comme une montagne », pensez comme les eaux mauvaises. »

Objectifs: écriture d’une nouvelle ou d’un conte.

Modalités: écriture d’un texte unitaire

 

Le workshop se déroulera dans l’espace culturel et artistique du Moulin d’Andé, en bordure de Seine

http://www.moulinande.com/