Archives de catégorie : Les fleuves hors Europe

Blaise CENDRARS, Moravagine, 1926

Blaise CENDRARS, Moravagine, Paris, Grasset, 1926

Sur l’Amazone :

« Tout devenait monstrueux dans cette solitude aquatique, dans cette profondeur sylvestre, la chaloupe, nos ustensiles, nos gestes, nos mets, ce fleuve sans courant que nous remontions et qui allait s’élargissant, ces arbres barbus, ces taillis élastiques ces fourrés secrets, ces frondaisons séculaires, les lianes, toutes ces herbes sans nom, cette sève débordante, ce soleil prisonnier comme une nymphe et qui tissait, tissait son cocon, cette buée de chaleur que nous remorquions, ces nuages en formation, ces vapeurs molles, cette route ondoyante, cet océan de feuilles, de coton, d’étoupe, de lichens, de mousses, ce grouillement d’étoiles, ce ciel de velours, cette lune qui coulait comme un sirop, nos avirons feutrés, les remous, le silence

Nous étions entourés de fougères arborescentes, de fleurs velues, de parfum charnus, d’humus glauque.

Écoulement. Devenir. Compénétration. Tumescence. Boursouflure d’un bourgeon, éclosion d’une feuille, écorce poisseuse, fruit baveux, racine qui suce, graine qui distille. germination. Champignonnage. Phosphorescence. Pourriture. Vie. »

Extrait de l’édition coll. « Livre de poche », 1956, p. 162.